Imprimer

Registres matricules militaires

Le parcours militaire de ces soldats se retrouve dans les registres matricules. (Arch. dép. du Loiret, 510 J 2)

Les registres matricules du recrutement militaire des jeunes gens appartenant aux classes 1865 à 1921, soit 124 000 images correspondant à 368 registres et tables, sont consultables en ligne.

Le recrutement militaire

Les registres matricules sont dressés par les commandants de recrutement de chaque subdivision de région de corps d’armée. Pour le Loiret, il existe deux subdivisions militaires, Orléans et Montargis. La subdivision de Montargis (correspondant plus ou moins aux arrondissements de Montargis et de Gien) est supprimée en 1929 et à partir de 1930, les conscrits sont incorporés à Orléans.

Ces registres sont versés régulièrement par le Centre des archives du personnel militaire situé à Pau. Ceux qui sont conservés aux Archives du Loiret, classés en sous-série 1 R, couvrent les périodes suivantes :

  • Subdivision d’Orléans : classes 1865 à 1940.
  • Subdivision de Montargis : classes 1867 à 1929.

Pour la période allant de 1867 à 1871, sont aussi conservés des registres pour la Garde nationale mobile, auxiliaire du contingent formé par les conscrits pour renforcer l'armée.

Avant 1924, une partie du département de l'Yonne relève de la subdivision de Montargis. On trouve donc dans les registres conservés dans le Loiret des conscrits de l'Yonne, qui sont rattachés à la subdivision d'Auxerre à partir de 1924.

La fiche matricule

Pour chaque classe, sont disponibles les registres matricules proprement dits, dont les pages sont remplies dans l’ordre des numéros de matricule des conscrits, et les tables alphabétiques correspondantes. Les registres matricules renseignent sur l’« état signalétique et des services militaires » des conscrits qui ont effectué leur service militaire. Ils contiennent les informations suivantes :

  • état civil du conscrit,
  • signalement physique,
  • campagnes militaires,
  • mention «mort pour la France», le cas échéant
  • décorations,
  • blessures ou maladies contractées lors de la conscription,
  • mesures disciplinaires,
  • montant des pensions versées.

Chercher un conscrit (1865-1921)

Les registres matricules sont consultables en ligne jusqu'à la classe 1921 et les tables jusqu'à la classe 1928. Les registres postérieurs sont consultables en salle de lecture (site des archives modernes et contemporaines), dans le respect des délais de communicabilité.

Les informations nécessaires à la recherche sont :

  • nom et prénom (s) de la personne recherchée,
  • date de naissance,
  • commune du domicile légal de l'intéressé lors du recensement militaire (à 20 ans). 
    Attention : le lieu du domicile légal n'est pas forcément la commune où il est né.

Pour procéder à la recherche, il faut :

  • calculer la date de classe, obtenue en ajoutant 20 ans à l'année de naissance,
  • rechercher dans la table alphabétique de la classe concernée le numéro matricule du soldat,
  • consulter le registre matricule contenant le feuillet correspondant au numéro matricule.

Attention : la fiche matricule peut se trouver sur plusieurs images successives à cause des retombes (morceaux de papier ajoutés quand on manquait de place) ; il faut donc vérifier les pages précédentes et suivantes.